E3 2019 : Sony passe son tour

16/11/2018

 

 

 

Vous trouviez la période un peu calme niveau annonces ces derniers temps ? Sony s'est chargé de venir secouer le panier avec une déclaration qui vient confirmer une rumeur qui traînait sur la toile : Sony ne sera pas présent à l'E3 2019 !

 

Il y a de quoi tomber de sa chaise quand même... ou "comme même" pour les valaisans, surtout un.

 

Alors oui c'est surprenant, oui nous ne l'avions pas vu nous tomber sur le coin de la ganache. Mais finalement, est-ce que c'est si fantaisiste que ça ?

 

Sony a pris pour habitude de mettre ses cartouches dans le barillet du grand public très tôt, annonçant ses sorties 2 voire 3 ans à l'avance. Comment gérer donc, avec cette idée de communication, la fin de vie de sa console actuelle ? C'est plus compliqué quand on veut garder un voile de mystère sur l'avenir. Sony a encore de grosses sorties bien "fat" à sortir sur Playstation 4 mais peut-il seulement se pointer à l'E3 pour nous montrer encore du Ghost of Tsushima, du Last of Us 2, du Death Stranding ? Au mieux Sony maintient l'attention sur ses jeux certes très attendus mais déjà vus maintes fois et au pire, il repart de Los Angeles avec un bon gros bad buzz des Familles.

 

A l'heure où Microsoft bouge beaucoup et agite un porte-monnaie que Sony ne possède pas pour acheter des studios à tour de draps, le constructeur japonais doit réagir pour ne pas en être dans de sales. Donc se taire plutôt que de se répéter, c'est une bonne option selon moi. Et du coup, Sony tient le gouvernail et viendra clouer le bec du Game quand il en aura décider. Comme Nintendo avec la Switch, il pourra maintenir la communauté sous pression car le moindre de ses faits et gestes sera étudié, interprété. C'est un move audacieux. Mais est-ce que la chance ne sourit-elle pas à ces gens-là ? Si c'est bien ficelé, je pense qu'il y a de quoi casser le Game et surfer sur la solidité de ce qu'a construit Sony avec le large succès de sa console de salon actuelle.

 

Le marché du jeu vidéo est en pleine ébullition avec le marché de la VR qui se cherche une vitesse de croisière, le jeu en streaming qui commence à jouer des coudes, des acteurs dans l'ombre qui s'apprêtent à entrer dans la danse et j'en passe et des flambeurs. La guerre risque d'être terrible et il faudra les reins solides pour survivre. Sony n'a pas le pistolet le plus doré, il devra donc capitaliser sur ses acquis et son expérience pour garder son statut de leader.

 

Le move est un coup dans l'aile de l'E3 par contre, reste à voir si d'autres ne profiteront pas de ce trou pour s'infiltrer dans la Convention la plus importante de l'année.

 

Bref, cette fin de génération nous tient en haleine et le début de la prochaine risque bien de le faire encore plus !

 

Keep in touch mates !

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Please reload

© 2017 Swiss Gaming Lab