E3 2018 : Nintendo ne casse pas le game

13/06/2018

Nintendo avait calé sa conférence en fin de parcours, passant après les autres concurrents dans la course à la hype. Ca leur avait réussi l'année dernière avec des annonces retentissantes, est-ce le cas cette année ? Pas vraiment ou vraiment pas, c'est selon votre affect pour la firme de Kyoto. On a coutume de dire que la vie est dure moi j'me bats pour le future, quelle aventure... ah non pardon, ma trentenairïte aïgue a encore frappé... on a coutume de dire qu'on pardonne plus facilement à Nintendo ses facilités, sa façon de faire bien à lui, etc... et même si je suis un fan inconditionnel de la marque, je ne peux pas le nier. Donc même si j'ai passé plutôt un bon moment durant ce Nintendo Direct, j'avoue que, pour un E3, ça fait un peu léger. Ca aurait été parfait pour un Nintendo Direct en septembre, pour vérrouiller la fin de l'année par exemple. Mais là, pour la grande messe des jeux vidéos, quand tout le monde a les yeux braqués sur toi, c'est pas assez. Et dans le Lab, j'en connais un, Beetlejuice pour ne pas le nommer, qui serait encore bien plus virulent que moi... et il n'aurait pas tort.

 

Bref, approchons-nous de ce show et parcourons les annonces, parce que l'air de rien, il y a quand même des choses très intéressantes !

 

Sur fond de musique barbue, le Nintendo Direct s'est ouvert avec un jeu inédit, Daemon X Machina. Du gros combat de mechas bien nerveux avec un côté cell shading plutôt réussi. Pas d'info sur les forgerons derrière le titre et une sortie qui semble calée pour 2019.

 

Il manquait à l'appel depuis la sortie de la dernière console de Big N, voilà Super Mario Party ! Enfin ! Le concept de la Switch se prête idéalement à ce genre de jeu mais Nintendo avait quand même décidé de sortir une carte de sa manche. La démo a démontré que nous pourrions agencer deux consoles pour créer une façon de jouer inédite. C'est croquant, c'est gourmand. Sortie de cet opus le 5 octobre prochain.

 

Pour le prochain jeu, je décline toute responsabilité en cas de manque total d'objectivité : Fire Emblem Three Houses ! Le "vrai" Fire Emblem débarque enfin et on replonge dans ce qui fait le piment de la licence : le tactical-RPG. Graphiquement, un cap est évidemment franchi et le rendu est plutôt réussi. N'hésitez pas à visionner le trailer qui m'a complétement hypé. J'en dis pas plus à cause de mon envie tonitruante d'y jouer et je vais le trouver le temps très long jusqu'au printemps 2019.

 

Mon americain préféré, Tonton Reggie s'est fendu d'une de ses traditionnelles intervention pour nous parler de Pokémon Let's go Pikachu et Pokémon Let's go Evoli. Nous avons pu voir les intéractions avec Pokémon Go et le nouveau joujou de la firme qui fera craquer les gamins autour du globe, la Pokéball Plus. Je dois avouer que je n'ai toujours pas compris l'intérêt de transporter un pokémon, si quelqu'un peut m'expliquer, je prends. L'accessoire sera livré avec Mew à l'intérieur et sortir en même temps que les deux versions du titre à savoir le 16 novembre de notre belle année 2018.

 

Annonce attendue de pied ferme, le débarquement de la mastodonte Fortnite chez Nintendo. C'est fait et c'est disponible tout de suite. Pas besoin d'en dire plus sur le phénomène et le potentiel du jeu chez les joueurs, on connaît tous la danse.

 

Xenoblade Chronicles, la grosse sortie de fin d'année dernière sur la console, se voit offrir un DLC au doux nom de Torna - The Golden Country qui viendra enrichir l'histoire déjà très dense du titre. Le contenu sera dispo le 14 septembre en dématérialisé et en physique le 21 du même mois. Oui en physique, c'est comme ça...

 

Nous savions qu'il arrivait, mais il manquait une date. Dragon Ball FighterZ arrivera donc sur la Switch le... en 2018. Voilà... mais on sait maintenant qu'il arrivera cette année... on se rassure comme on peut.......

 

Le toujours aussi charmant et très attendu Octopath Traveler, l'exclusivité Switch made in Square Enix, est passé annoncer qu'une nouvelle démo serait disponible le 14 juin et que votre progression sera sauvegardé pour la sortie du jeu le 13 juillet.

 

Plusieurs jeux indé ont, comme d'habitude sur les Big N Direct, pu se montrer et s'il fallait en retenir qu'un, c'est évidemment Overcooked 2 ! Quiconque a passé, ne serait-ce qu'une soirée sur le jeu, ne peut qu'être hypé par cette annonce. C'est un concentré de fun à 4 et ça vous retourne une soirée entre potes. C'est toujours signé des toqués Ghost Town Games et ça sort le 7 août prochain. (Day One pour moi !)

 

Nintendo avait averti le globe que Super Smash Bros serait la star de sa présentation et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'a pas menti... le titre finalement appelé Super Smash Bros Ultimate réunit tous les personnages de la série pour un roster total de 65 personnages que nous avons pu voir en long, en large et en travers. Les arènes ont été montrées, les coups spéciaux, les combattants "Echo", les personnages de support, etc... on a tout vu. Et c'était long. Trop long. Environ 25 minutes sur le jeu qui certes est un blockbuster fantastique, mais qui n'avait peut-être pas besoin d'être approché de si près. Surtout que derrière, il n'y avait pas d'autres annonces... sur ce titre nous retiendrons tout de même l'arrivée prochaine de manette Game Cube comptatible avec le jeu (quid d'autres jeux ?) et évidemment le support de toute une tripotée d'Amiibo pour personnaliser vos combattants.

 

That's all folks. Pas d'annonce en fin de présentation pour applatir le game et scier la concurrence. Rien. Si on regarde ce que Nintendo a présenté, c'est plutôt pas mal, ça élargit le catalogue de la Switch, avec un jeu de combat DBZ de renom, un Battle Royal qui déchaine les passions, un jeu de Mecha, un (petit) peu de Pokémon, beaucoup (trop) de Smash Bros etc... Mais il manque par exemple des infos sur le Online comme me le suggérait l'ami Beetlejuice, il manque une grosse annonce, il manque du Metroid Prime 4, il manque le "vrai" nouveau Pokémon, il me manque mon F-Zero !!! Bref, Nintendo n'a pas brisé l'E3 comme nous pouvions l'espérer, il s'est contenté d'un Nintendo Direct comme ceux qu'il fait toute l'année et c'est bien dommage.

 

 

 

 

 

 

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Please reload

© 2017 Swiss Gaming Lab