E3 2018 : Ubisoft, "bien mais pas top"

12/06/2018

 

L'année dernière, Ubisoft avait démonté le Game et démontré qu'il avait le sens du spectacle. Sa conférérence avait marqué les esprits. Donc forcément, le gamer s'habitue vite à ce haut niveau de performance et attend d'être toujours aussi marqué et surpris. Mais c'est compliqué de rester si haut et la déception a souvent tendance à pointer le bout de sa truffe dès qu'on redescend un poil. Cette année, pas de quoi aboyer au scandale mais il va falloir ronger son os pour revoir Splinter Cell par exemple. Et ça, ça fait mal à la hype.

 

Le problème de la conférénce, c'est qu'il manquait de la surprise, qu'on avait pris par pack de six en pleine tronche l'année dernière. Il manquait le "one more thing" qu'on pensait traditionnel chez Ubisoft. Du coup, malgré un catalogue très large et des images de toutes beautés pour certains jeux, la déception domine. Mais le potentiel pour les joueurs est bien là !

 

Le show a débuté en fanfare, littéralemment, avec orchestre et danseurs pour annoncer Just Dance 2019, un côté décalé plutôt bienvenu surtout qu'il cachait la grosse claque de la soirée : Beyond Good & Evil 2. ET MON DIEU LA BAFFE !!

 

Le nouveau trailer a démontré, encore une fois, le potentiel énorme du titre. Visuellement incroyable, le monde créé par Michel Ancel et ses équipes est d'une richesse absolue. Cerise sur le cadeau, nous avons eu le droit à une petite phase de gameplay dans une grande métropole du nom de Ganesha. Ce petit moment suspendu dans le temps nous a permis d'apprendre que Jade, l'héroïne du cultissime premier épisode, serait bien présente. Mais on s'éloigne du rôle qu'elle tenait il y a maintenant 14 ans. Beyond Good & Evil 2 propose même à la communauté de participer à la conception de cet univers fantastique. Joseph Gordon-Levitt lui-même est venu nous l'expliquer. Les joueurs, fans et créateurs peuvent envoyer du contenu, dessins, artwork, musique, etc... à la société de l'acteur, Hit-Record et seront, semble-t-il, rémunérés pour leurs travaux. Un premier regard sur ce contenu de la communauté pourra se faire lors de la BGE Fest de Montpellier qui aura lieu cet automne.

 

Un motard maladroit est venu propulser une (toute) petite surprise sur le devant de la scène : Trials Rising ! Le trailer a montré un retour aux sources pour la série avec des parcours toujours aussi déjantés qui vont faire du mal au cuir chevelu en solo ou en multi jusqu'à 8 joueurs Le jeu proposera une beta courant 2018 et une sortie en février 2019.

 

La suite de la conférence a mis en lumière des jeux déjà vus et qu'on connaît déjà bien pour certains.

 

Ainsi The Crew 2 nous a proposé un nouveau trailer toujours aussi dynamique à quelques traces de frein de sa sortie. Rappelant au passage la beta prévue le 21 juin et la date de sortie parquée au 29 juin.

 

Le très beau Skull and Bones nous a sorti un peu de gameplay de sa cale et ça donne plutôt envie. Mais on aurait aimé en voir plus de ce potentiel concurrent à Sea of Thieves. Pour autant qu'il soit encore vivant lors de la sortie du titre d'Ubisoft en 2019.

 

Donkey Kong est venu secouer la conférence pour annoncer son DLC simiesque. Mario + The Lapins Crétins accueillera donc le gros singe pour une aventure qui comptera quatre nouveaux environnements, de nouveaux éléments et du gameplay inédit. La chasse aux bananes est prévue pour le 26 juin prochain. Oui c'est tout proche.

 

Un jeu qui avait fait levé beaucoup de joueurs l'année dernière a atterri dans le Convention Center : Starlink : Battle for Atlas et ses vaisseaux-jouets customisables. Grosse surprise concernant ce jeu spatial, Fox McCloud sera de la partie et confirme la bonne entente entre Ubisoft et Nintendo ! De quoi hyper un peu plus certains joueurs ! Myamoto-san en personne s'est vu remettre une figurine du renard et de son Arwing. Inutile de dire que je veux moi aussi ce jou-jou !!!

 

Elijah Wood était de passage sur scène pour nous parler un peu plus de Transference. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça a l'air toujours aussi étrange. Et ça le rend du coup, toujours aussi intéressant. Certains que les membres du Lab se jetteront dessus à l'automne 2018. (Je me réjouis d'entendre crier Taramabas !) 

 

For Honor et Rainbow Six Siege sont venus rappeler qu'ils sont toujours là. Le jeu légèrement brutale se verra offrir une importante mise à jour intitulée Marching Fire (incluant du 4vs4) et Ubisoft a annoncé la gratuité du titre du 11 au 18 juin. Le jeu calibré eSport, quant à lui, nous a annoncé l'arrivée d'un documentaire sur la vie de joueurs pros. Du calendrier des événements majeurs de l'année. De la sortie prochaine de deux opérateurs italiens. Parfait.

 

Autre grosse sortie prochaine pour l'éditeur français : The Division 2. Outre de très belles images sur la vidéo de présentation, nous avons pu apprendre (ou se voir confirmer) que des raids pourront se faire à 8 joueurs et que les DLCs seront tous gratuits. L'ambiance du titre est clairement très bien rendue mais nous attendons les premiers retours des chanceux qui pourront y jouer pour nous réjouir définitivement. Sortie de ce second épisode le 15 mars 2019.

 

Assassin's Creed Odyssey, leaké "comme ja-ja", est venu clôturer la conférérence en foudroyant quelques rétines au passage. C'est beau, très beau. L'aventure se déroulera pendant les Guerres du Péloponnèse qui a opposé Athènes et Spartes pour un match de fou. Nous pourrons choisir entre un héros et une héroïne pas piquée des canetons. Des questions à choix multiples seront maintenant proposées lors des dialogues. Avec des conséquences sur l'histoire ? Réponse le 5 octobre prochain !

 

La conférence Ubisoft est au final relativement dense, propose un éventail de jeux très large et c'est peut-être la comparaison avec le festival de l'année dernière qui génère cette frustration et ce petit goût de déception. Le bilan est malgré tout positif et promet à l'éditeur et à ses fans, un avenir radieux.

 

 

 

 

 

 

 

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Please reload

© 2017 Swiss Gaming Lab