E3 2018 : Microsoft met le paquet

11/06/2018

 

Magnfique. Epique.

 

La conférence de Microsoft était attendue et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont envoyé du bois. 1h42 de prévu, on avait de quoi avoir peur de tomber sur un meeting plat avec un rythme un peu bâtard. Autant dire que les équipes de l'ami Philou ont bossé leur truc à fond. La conférérence était simplement dingue.

 

Un rythme quasi-parfait, des annonces en veux-tu, j't'en balance, du gameplay, peu de discours. Vraiment tout était réuni pour que ces 102 minutes passent en trois battements de paupières.

 

En gros nous avons eu droit à près de 50 jeux, 15 world premiers, 18 exclues. Ca fout la barre sacrément haute. Et ce n'est pas dit que la concurrence arrive à la passer.

 

XBox avait décidé d'envoyer directement un crochet aux spectateurs nocturnes avec un Halo Infinite qui forcément titille le fan de la marque malgré un trailer relativement court. On sait peu de chose si ce n'est que 343 Industries est évidemment toujours à la baguette.

 

Poésie pour la deuxième baffe avec un trailer onirique pour le très attendu Ori and the Will of the Wisps. Là aussi pas d'info précise à part un brumeux 2019 comme porte de sortie. Nous nous réjouissons de retrouver la magie et la poésie de la licence après un premier épisode remarquable.

 

Nous avons revu le fraîchement reporté Crackdown 3 qui est venu écrabouiller les rumeurs d'annulation. Ca pête toujours dans tous les sens, ça pue la testostérone avec le déjanté et bodybuildé Terry Crews et ça bastonne sévère. A titre personnel ça lève pas un centimètre de hype, mais le jeu trouvera certainement un public en mal de destruction de masse.

 

Fallout 76 est revenu faire un geste de courtoisie de la main droite avec des nouvelles images et quelques rumeurs qui commencent à sentir bon la confirmation. De la survie, du multi et une aventure en Virginie sur une map 4 fois plus grande que Fallout 4. Episode 4 qui est désormais disponible via le Game Pass. Hop, un point en plus pour le nouveau système de fidélisation de Microsoft.

 

Un autre jeu déjà vu est passé nous dire bonjour, Metro Exodus. En plus des nouvelles images, le jeu avait dans sa besace une date de sortie : 22 février 2019. Metro ira donc se frotter à Anthem lors d'un début 2019 qui risque de venir trouer les porte-feuilles des gamers.

 

Et si le début d'année prochaine va faire mal à nos finances, c'est aussi à cause de Kingdom Hearts III qui a montré qu'on en a pas terminé avec la princesse libérée, délivrée. La bataille de boules de neige n'est pas loin pour Sora et sa troupe. Le jeu est prévu pour le 29 janvier 2019.

 

Si on le reverra forcément durant la conférence de son éditeur, The Division 2 nous a transporté dans son Washington dévasté pour une petite phase de gameplay en coop. Le retour des sacs de PV est prévu le 15 mars 2019.

 

Si les rétines n'avaient pas encore été fracturées, Forza Horizon 4 a remis les globes oculaires à l'heure avec un magnifique trailer et une phase de gameplay qui est venue prouver l'impact des saisons dans ce monde ouvert à l'odeur britannique. Courses effrénées, multijoueur d'envergure et sortie toute proche avec un pion posé sur le 2 octobre prochain.

 

Dice s'est servi du tremplin de la conférérence de la firme de Redmond pour montrer un trailer de Battlefield V et de sa campagne solo. Très court et sans véritable surprise. Le jeu qui a confirmé son mode Battle Royal la veille sortira le 19 octobre 2018.

 

Sea of Thieves, en mal de contenu pour une grande partie de la communauté, s'est amarré à  Los Angeles et a confirmé que Rare allait entretenir son bébé pirate avec Cursed Sails courant juillet et Forsaken Shores en septembre qui sera le 3e DLC de l'année pour le jeu.

 

The Shadow of the Tomb Raider, épisode final de la "trilogie reboot" a proposé un trailer explosif qui nous a montré, si on en doutait, que Lara n'allait pas faire dans le balnéaire pour sa prochaine aventure. Crystal Dynamics promet un retour prononcé des temples et autres énigmes pour boucler la boucle comme il se doit avec l'épisode original. La date de sortie était déjà connue et toute proche : le 14 septembre 2018.

 

Gros succès indé de l'année dernière, Cuphead a servi le thé en annonçant un DLC appelé The Delicious Last Course. Vous pensiez en avoir fini après avoir essuyer des dizaines d'essais sur les boss diaboliques du jeu ? Eh ben non, on y retourne en 2019 !

 

Ca manquait de zombies durant cette conférence... jusqu'à ce que Dying Light 2 ne vienne balancer son trailer et une pincée de gameplay. L'univers est de toute beauté et on espère que le downgrade ne sera pas trop conséquent. Chris Avallone a parlé des choix et des conséquences que cela aurait sur l'aventure. Le concept saura certainement séduire sans peine les joueurs ayant apprécié le très bon premier épisode. Pas de date annoncée par contre.

 

Capcom avait décidé de se montrer à la fête américaine et il n'est pas venu les mains vides. Un trailer explosif qui a d'abord laissé penser qu'on aurait à faire à un Dante de DmC, avant de confirmer qu'il s'agissait de Nero de Devil May Cry 4 qui a changé son bras démoniaque contre un style plus proche de Solid Snake en fin de carrière. Dante est quand même venu clôturer ce trailer épique avant que Hideaki Itsuno himself déboule pour affirmer qu'il planchait sur le jeu depuis très longtemps et qui fallait clôturer l'arc des fils de Sparda de façon mémorable. Devil May Cry 5 sortira au printemps 2019 sur toutes les consoles ayant les épaules suffisament solides pour l'accueillir.

 

Microsoft ne lâche pas son envie de faire son trou au Japon et continue ses appels du pieds avec Sekiro Shadows Die Twice et son trailer qui lorgne sur l'ambiance d'un Nioh. C'est signé From Software et ça fait forcément frétiller les nouilles des hardcores gamers de tous poils. Sortie en 2019.

 

Rico, bourrin ascendant destruction de masse, aura lui aussi sa suite dans la droite lignée de ce que Avalanche Studios a proposé dans les épisodes précédents. Sortie de Just Cause 4 le 4 décembre de notre belle année 2018.

 

Piratage du Convention Center et du souffle de millions de joueurs avec un premier (et magnifique) trailer pour la bombe en puissance qu'est Cyberpunk 2077. Dire que le jeu est attendu après un The Witcher 3 cultissime est un euphémisme. Malheureusement pas de date de sortie en fin de trailer, mais on s'en doutait.

 

Quelques autres jeux se sont placés entre les grosses annonces comme une nouvelle IP de skate avec Session qui remet donc Skate 4 à plus tard... s'il arrive un jour. Tunic, annoncé lors du PC Gaming Show a montré sa truffe et le potentiel conséquent que possède ce Zelda-like au charme indéniable. Captain Spirit a également été annoncé pour le 26 juin et serait apparemment gratuit. Le jeu de Dontnod se déroule dans l'univers de Life is Strange mais est-ce un spin-off ? Un prequel ? Réponse très bientôt. PUBG nous a présenté quant à lui son nouveau contenu et les deux maps qui débarqueront cet été et cet hiver. Tales of Vesperia s'est aussi rappelé au bon souvenir des fans et s'envolera sur la XBox le 4 décembre 2018.

 

Dans la rubrique cross-over qui mélange des persos de licences qui déchainent les foules, Namco Bandaï a fait péter un trailer pour Jump Forces qui a laissé apparaître Luffy, Naruto ou encore San Goku avant que Light Yagami ne viennent clôturer le bal. Espérons que le jeu sache s'éloigner des Jumps Stars ou en gomme au moins les défauts pour nous offrir une expérience de taille.

 

En dessert, la saga Gears of War qui balancera 3 jeux dans les mois à venir. Tout d'abord Gears Pop... oui du Gears of War sauce Pop..... un jeu mobile dont on ne sait rien pour l'instant. Deuxième salve avec un Gears of War Tactics nettement plus accrocheur qui sortir sur PC uniquement à une date inconnue pour l'instant. Et évidemment la 3ème cartouche n'est autre que Gears of War 5 qui a visiblement décidé de faire évoluer son gameplay et qui nous proposera d'incarner la belle Kait en 2019.

 

A côté des différents annonces softwares, Microsoft a lâché une petite grenade des Familles avec une annonce d'achats de studios et pas des moindres : Undead Labs (State of Decay), Compulsion Games (We Happy Few, qui nous fait coucou), Playground Games (Forza Horizon) et cerise sur le drapeau : Ninja Theory, studio qui a dernièrement brillé avec Hellblade : Senua's Sacrifice. Ils ont aussi au compteur DmC ou un jeu que j'avais adoré sur XBox 360, Enslaved : Odyssey to the West.

 

Un très joli move de la part de Microsoft !

 

Autre petite annonce à même de faire trépigner d'impatience les plus de 30 ans... voir plus de 35 ans... le retour de Battletoads en 2019. On a rien vu mais perso c'est le train de la hype qui se met en marche direct !!

 

Le Game Pass a aussi eu droit à son lot d'arrivées et d'annonce dont Fallout et The Division qui seront dispos dans les jours qui viennent.

 

Au final, Microsoft a offert une conférence extrêmement solide avec un rythme maitrié d'un bout à l'autre. Les fans de la marque ont dû être rassurés sur la politique du groupe en matière de jeux vidéo et les sceptiques auront fort à faire pour ne pas concéder que cette année, XBox a fait fort. Très fort.

 

Vivement la réplique de la concurrence !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Please reload

© 2017 Swiss Gaming Lab