GTA V produit culturel au plus gros succès ?

13/04/2018

 

GTA V serait le produit culturel ayant connu le plus gros succès pour «single media title» selon Market Watch. Et on peut dire qu’il ne se contente pas d’être premier, il met une gifle à tous ceux qui trainent derrière si on se fie à l’article.

 

Le best seller de Rockstar s’est écoulé à plus de 90 millions d’exemplaires. Pour avoir un point de comparaison, nous trouvons à des années lumières derrière (hors licence Rockstar), Call of Duty Modern Warfare 3 avec 26 millions et Black Ops premier du nom avec 24 million. C’est un gouffre qui sépare les deux franchises et ça l’est encore plus si on ajoute les ventes des précédents GTA. Juste pour vous donner le vertige, voici les chiffres :

 

GTA III : 17 millions

GTA : Vice City : 20 millions

GTA : San Andreas : 27 millions

GTA IV : 25 millions

 

La baffe est déjà conséquente. Mais attendez-vous à prendre le revers de la main avec le montant total des revenus générés par GTA V : 6 milliards… 6 fuc… milliards !!! Excusez-moi mais c’est vraiment la réaction que j’ai eu en lisant ce montant et encore je me suis autocensuré en partie pour rester poli. 6 milliards… dont le premier a été atteint en… 3 jours de commercialisation……..

 

Avatar, succès homérique du cinéma, n’a généré «que» 2,8 millions à budget quasiment égal, 237 millions pour le film, 265 pour le jeu. Ses chiffres sont amenés à évoluer, mais si Avatar connaîtra certainement quelques ré-édition avant la sortie du 2ème épisode en… 2020, GTA connaît quant à lui, une rentrée d’argent constante avec GTA Online qui continue d’amasser les dollars par wagons. Ce succès est phénoménal. Unique. Vraiment unique ?

 

Le problème avec cet article c’est qu’il ne parle pas d’autres rouleur-compresseurs videoludiques. Par exemples, deux grands représentants des MMOs tel World of Warcraft, dont les revenus en 2017 avoisine les 10 milliards de billets verts, et Lineage qui pointe à 5,74 milliards. Crossfire, un FPS coréen placerait lui, la barre à 6,8 milliards. Si on s’attarde à des jeux ayant connus des rééditions comme vache qui glisse, là aussi les chiffres sentent bons le crochet du droit : Space Invaders 13,9 milliards, Pac-Man 12.8 milliards et Street Fighter 2 à plus de 10 milliards. Certainement qu’un ou deux jeux chinois pourraient également avoir leur place dans ce paragraphe.

 

L’article de Market Watch a été largement relayé et précise un «single media title» qui finalement est plus nébuleux qu’il n’y paraît. L’important n’est pas le classement pour moi, mais plutôt de se rendre compte des chiffres colossaux que l’industrie du jeu vidéo génèrent. On comprend mieux pourquoi elle occupe la première place dans le monde merveilleux rose et violet du divertissement…

 

Un sujet qui se prête à merveille à un petit débat sur notre forum, n'hésitez pas à venir en parler chez nous.

 

 

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Please reload

© 2017 Swiss Gaming Lab