Shadow of the Colossus

24/02/2018

 

 

Sorti initialement en 2006, Shadow of the Collossus avait su toucher les critiques et les foules. La touche Fumito Ueda était définitivement reconnue de tous après un Ico déjà culte pour  beaucoup. Un premier petit lifting avait eu lieu en 2011 mais c'est cette fois un ravalement de façade complète que les maçons de Blue Point nous proposent. Le charme opère-t-il toujours ?

 

Ne tournons pas autour du Collosse plus longtemps, la réponse est oui, mille fois oui ! 

 

La refonte graphique du titre est vraiment superbe, les décors sont somptueux, les colosses majestueux. Le travail des orfèvres de Blue Point, déjà à l'œuvre sur la version de 2011, est vraiment admirable. Rarement pris à défaut, le moteur du jeu vous en balance plein les rétines et vous happe littéralement.

 

 

 

Et si le jeu vous immerge si facilement, c'est également parce qu'il a su conservé cette ambiance unique qui avait porté le jeu initial au Panthéon videoludique. Ce vide enivrant, cette mélancolie qui se dégage de cette quête est magistrale et la vivre avec cette qualité graphique sublime l'expérience. Les sensations ressenties accroché au pelage d'un Colosse qui se débat sont grisantes. Notre héros se bat, balancé de gauche à droite comme s'il n'était qu'une vulgaire poupée de chiffons. Finir par mettre à terre ces géants après quelques minutes d'une âpre bataille est un moment particulier, intense, appuyé par une musique magnifique.

 

 

 

Évidemment sans vous spoiler le moindre élément, cette aventure dégage tout son nectar une fois terminée et je ne saurai que vous conseiller de la vivre de la façon le plus concise possible. Ce jeu transporte une telle charge émotionnelle qu'il mériterait presque d'être jouer d'une traite pour prendre la gifle de plein fouet une fois sa fin légendaire atteinte.

 

 

 

Si le jeu conserve son ambiance initiale, il en est de même pour ses défauts, notamment les contrôles. Une volonté de Blue Point... Je comprends le souhait de conserver l'âme d'une œuvre, avec ses forces et ses faiblesses, mais ce point méritait, selon moi, également une remise au goût du jour. J'ai eu des sueurs froides en repensant à certains passages de l'époque. Ses multiples tentatives, par exemple, pour n'attraper qu'une bête corniche et les innombrables chutes qui en découlent. Ces séquences étaient frustrantes en 2006 et le sont toujours aujourd'hui. Je connais le jeu, comment vaincre les Colosses, quels passages sont compliqués donc je me suis beaucoup moins arracher les cheveux qu'à l'époque mais un joueur qui débarque sur le titre vierge de toute expérience risque bien de vivre mes frustrations passées. Et à côté des standards actuels, cette caméra hasardeuse et ces contrôles irritants pourraient faire fuir quelques joueurs de la jeune génération.

 

Peut-être que ces passages, au final, ne font que renforcer le sentiment d'accomplissement qui nous envahit une fois le jeu terminé. Je lui ai pardonné ces défauts dans ma jeunesse, je les pardonne toujours aujourd'hui et bien plus facilement.

 

 

 

Pour les joueurs qui ne connaissent pas le jeu ou l'œuvre de Fumito Ueda, je ne saurai que vous conseiller de vous plonger dans cet univers unique. Tout d'abord avec ce Shadow of Collossus pour que nous puissions en discuter très vite sur notre forum (bah oui), ensuite avec The Last Guardian sorti le 06.12.2016 sur PS4, accompagné de son expérience VR pour les possesseurs du casque de Sony et terminer par, peut-être le moins accessible de ce triptyque, Ico sorti en 2011 sur PS3 (ou attendre un potentiel remastered).

 

 

 

Shadow of the Collossus est un chef d'œuvre, intemporel, unique, magnifique et avec cette version PS4, le joyau a sans doute trouvé l'écrin parfait pour briller pour des décennies encore. Un jeu imparfait, perfectible encore, mais tellement généreux, intense, vibrant qu'il mérite d'être joué ou rejoué. Ces fêlures le rendent juste plus authentique et contribue à marquer le joueur comme peu de jeux le font, signe d'une œuvre d'art qu'il faut avoir vécu... foncez !

 

 

RENDEZ-VOUS SUR NOTRE FORUM POUR NOUS DONNER VOTRE RESSENTI SUR CE JEU !

 

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Please reload

© 2017 Swiss Gaming Lab