VR, VR, ne vois-tu rien venir ? Si, si, y a du lourd

19/12/2017

 

En parallèle du record du monde du titre d'article le plus long du blog, rien de tel qu’un casque de réalité virtuel pour se réchauffer le crâne pendant que l’hiver nous impose son froid traditionnel. Et si on en profitait au passage pour jeter un œil par le hublot en cette période de Saint-Nicolas ? (Nicolas Hublot, jeu de mot ? Humour ? Ok, ok, je me concentre sur l’article…). Le passage de la PSX a laissé quelques traces dans la neige et on aura de quoi en mettre sous le casque griffé Sony en 2018.

 

La fin d’année fut plutôt chargée avec Bethesda qui s’est transformé en Père Noël et a déposé deux de ses licences à succès avec Skyrim, sur lequel je suis en ce moment, et Doom que je vous propose en test ici. Pour accompagner ces deux portages réussis, Sony a annoncé avoir passé le cap des 2 millions de PSVR et vendu plus de 12 millions de jeu, ce qui en fait le leader actuel du marché VR. Et si comme moi vous êtes super forts en calcul mentaux, ça fait une moyenne plutôt pas mal de 6 jeux par possesseur du masque. Les voyants sont donc au vert et on peut être plutôt rassuré vu le soutien que Sony semble apporter à son casque. Ce n’est pas encore la panacée mais la mort de la VR annoncée par les quelques aigris qui se cachent au fond de la salle n’est peut-être pas pour demain.

 

Ce qui arrive demain par contre, c’est 2018, qui aura la lourde tâche de succéder à une année 2017 assez folle pour l’univers du jeu vidéo. Niveau VR, l’année prochaine doit être meilleure, on en attend plus niveau «gros jeux» et en cherchant dans la cinquantaine de jeux prévu par Sony, il y a quelques softs qui sortent du lot.

 

 

THE INPATIENT (Supermassive Games)

 

Initialement prévu fin 2017, ce thriller psychologique a été repoussé au 23 janvier de l’an de Grâce 2018. On y incarnera un patient interné/incarcéré dans la Sanatorium de Blackwood, lieu bien connu des joueurs ayant joué à Until Dawn. Notre patient, amnésique de son état, devra mener une enquête qui le mènera à différentes fins selon les choix effectués.

 

Les premiers retours étaient plutôt positifs et retourner à Blackwood est plutôt réjouissant.

 

 

 

 

 

MOSS (Polyarc) – CHF 29.90

 

Moss nous propose d’incarner Quill, petite souris assoiffée de découverte et potentielle nouvelle mascotte de la VR, dans un jeu d’action-aventure dédié exclusivement à la VR. Le joueur contrôle le souriceau et peut également agir sur le terrain pour débloquer des éléments ou passage.

 

Plutôt que d’en parler, le mieux est encore d’essayer la version d’essai disponible dans le deuxième volume des démos PSVR que vous trouverez sur le store. Vous ne serez certainement pas déçu. Sortie prévue le 27 février 2018.

 

 

 

 

 

BRAVO TEAM (Sony Interactive Entertainment Europe) CHF 39.90

 

Prochaine occasion de sortir le AIM Controller avec Bravo Team. FPS co-op qui nous propose d’incarner deux soldats piégés en territoire hostile qui tenteront de sauver leurs fesses en progressant de couvert en couvert en dézinguant toute une tripotée d’ennemis sur la route. On peut pas éviter de penser que c’est vu et revu, mais si la qualité d’immersion est au rendez-vous, on aura peut-être une expérience de jeu qui vaut le détour.

 

 

 

 

 

GOLEM (Highwire Games)

 

Annoncé depuis de très longs mois, Golem est maintenant tout proche de sa sortie puisqu’à l’occasion de la PSX 2017, la date de sortie a été dévoilée : le jeu sortira le 13 mars 2018 !

 

Le jeu permettra de vivre l’aventure de 2 points de vue : celui d’un enfant blessé et alité et celui d’un golem taille XXL contrôlé par la conscience de l’enfant. Le reste de la famille n’est pas en reste puisque la grande sœur et le père devraient intervenir dans ce trip qui fera également la part belle à la musique composée par Martin O’Donnell, compositeur bien connu des fans de la série Halo.

 

Le jeu sent bon et on a hâte que ça sorte.

 

 

 

 

 

TORN (Aspyr)

 

Une vielle maison pleine de secrets tenue par un docteur adepte d’expériences peu orthodoxes. Voilà pour le cadre de ce jeu qui pour l’instant n’en dévoile pas beaucoup. Quelques images circulent et laissent apparaître une ambiance qui devrait faire son effet casque coiffé. Torn, je note ton nom sur ma liste et j’attends ta date de sortie !

 

 

 

 

 

BLOOD & TRUTH (Sony London Studio)

 

Si vous avez aimé The London Heist, meilleure expérience à mon sens sur VR Worlds, vous êtes au bon endroit. En effet, Sony London Studio remet le couvert et nous plongera dans une ambiance lorgnant sur les films d’action sauce James Bond. La bête s’est laissée approcher à la dernière Paris Games Week et les retours sont positifs et mettent en avant une certaine variété dans le gameplay. Monter à l’échelle, ramper dans des conduits sont notamment au programme et devront être «mimés» à l’aide des Move.

 

Pas de date de sortie à se mettre sous le Glock pour l’instant.

 

 

 

 

 

WIPE OUT VR (Epos Game Studios)

 

La trilogie Wipe Out a été annoncée compatible VR dans sa totalité. Vu la vitesse du bouzin, j’entends de tester avant de m’emballer mais si on évite le motion sickness, ça peut vraiment envoyer du bois.

 

On ne sait pas encore quand est-ce que le patch sera déployé mais la bonne nouvelle c’est qu’il sera apparemment gratuit.

 

 

 

 

 

KILLING FLOOR : INCURSION (Tripwire)

 

Fraîchement dispo sur Oculus Rift, le jeu offre une campagne solo d’environ 5, 6 heures et évidemment un traditionnel mode horde en co-op. Espérons une compatibilité AIM Controller et on est reparti pour étriper du Zeds par palettes ! Pas de date annoncée, mais fort à parier que ça sera parachuté dans la première moitié de l’année.

 

 

 

 

 

ARK PARK (Snail Game)

 

Toi qui nous observe et qui est fan de Jurassik Park, toi qui avais trouvé Robinson un peu fade et qui veux sentir le souffle du T-Rex sur ta nuque, Ark Park est fait pour toi. Tu pourras, semble-t-il, collecter des œufs, faire grandir des dinosaures, en appeler un Denver et te défendre de la traditionnelle attaque de T-Rex.

 

Toujours officiellement prévu pour décembre, je me permets de l’ajouter à la liste vu qu’il n’est pas encore sorti.

 

 

 

 

 

TRANSFERENCE (Ubisoft)

 

«Plongez dans l’obsession destructrice d’un homme». La phrase d’accroche fait son effet. On ajoute Elijah «Frodon» Wood au casting et un côté mystérieux que le jeux cultive et ça donne envie d’en (sa)voir plus. La hype est là et j’espère l’expérience aussi troublante que possible mais il faudra attendre le printemps 2018 pour plonger dans cette obsession.

 

 

 

 

 

Si mon compte est bon, nous avons une liste non exhaustive de dix jeux à surveiller avec quelques uns qui promettent des expériences qui sortent des sentiers battus. Souhaitons pour le futur de la VR que ceux-ci soient de qualité et que d’autres les rejoignent rapidement.

 

Les informations au sujet des jeux VR ne sont pas toujours simples à trouver, donc si un jeu manque ou que vous avez plus de précisions sur un titre ci-dessus, n’hésitez pas à nous l’indiquer dans les commentaires ou de venir en discuter sur le forum.

 

Ne partez pas ! Je voulais encore juste vous dire qu’une expérience VR dans l’univers de The Last Guardian est arrivée il y a quelques jours et c’est vraiment très réussi. Nous allons certainement vous concocter un petit Let’s Play avant les Fêtes.

 

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Please reload

© 2017 Swiss Gaming Lab